Le label

Depuis sa création (en 2003), le label Loreley a toujours eu pour principe de proposer des enregistrements de très haute qualité. En premier lieu par la qualité musicale : les enregistrements se font toujours après de longues séries de concerts, parfois rodés par les artistes depuis plusieurs années.

 

Ensuite, par la qualité de ses interprètes : des jeunes talents, parfois déjà reconnus (Emmanuel Rossfelder), parfois à découvrir (Florian Billot), mais aussi des musiciens incontournables (Olivier Baumont) de la musique classique.

 

Enfin, la prise de son, par laquelle on peut à elle seule identifier le label Loreley : Loreley-productions s'est associé à deux ingénieurs du son réputés et mondialement connus.

Marc Berdugo : ses enregistrements sont réalisés en 192kHz 24-bits, avec une horloge atomique dont il n’existait que 3 exemplaires dans le monde lors de nos premiers enregistrements. Ce système breveté par lui-même, a remporté plusieurs fois le concours international du meilleur enregistrement sonore. Il permet de profiter du meilleur de la technologie, tout en gardant une chaleur inégalée grâce à des micros spécialement conçus par Marc Berdugo fabriqués au Danemark.

Thomas Vingtrinier : ingénieur de formation (Polytechnique, Telecom Paris), Thomas Vingtrinier est un instrumentiste qui a toujours mis au premier plan le confort et le choix des couleurs des artistes, pour créer une symbiose avant tout humaine. L'équipement en grande partie analogique permet de restituer au mieux ces couleurs naturelles et chaudes.

 

Le label Loreley permet donc, bien au delà du spectacle, de retrouver les joies et les émotions du concert et de partager la passion que les artistes essaient de transmette dans ces enregistrements. La distribution du label est organisée par harmonia mundi, qui propose nos disques dans le monde entier.